Les Caméléons

Restaurant le Pratois - Hameau du Pra (route de la Bonnette)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restaurant le Pratois - Hameau du Pra (route de la Bonnette)

Message par Guido Brasletti le Lun 6 Juin 2016 - 23:56

Salut à tous
Je repousse cette première contribution à cet annuaire des bonnes adresses depuis (trop) longtemps; il est tard demain j'attaque tôt mais tant pis.

Restaurant Le Pratois

Vous êtes passés devant des dizaines de fois: en montant, il se trouve dans le hameau Le Pra, a gauche en contrebas. (Seulement, comme c'est un gros freinage où on passe de sixième en seconde pour négocier à la corde le 90 gauche qui amène au petit pont qui enjambe la Tinée, normal que vous n'ayez jamais fait attention. En plus, rien n'est indiqué.)

Il fut un temps où le hameau du Pra, lové à 1700 mètres d'altitude au bord de la rivière, sur la route du col de la Bonnette, habritait 200 âmes et autant de moutons. C'était un pays rude, isolé 6 mois de l'année par la neige qui en coupait tous les accès, un pays de montagnards et de contrebandiers. Il en reste quelques maisons abandonnées et une petite église fermée qui donne à l'ensemble un air de village fantôme qui me plaît bien. On y accède par un chemin de graviers. Ca passe vraiment tranquille en VFR, donc avec à peu près n'importe quelle moto. On se gare où on veut car c'est un endroit assez proche du bout du monde.

Si l'on y va le soir, il fait vite frais en terrasse. Quand on entre, on est accueilli par une famille drôlement sympa dans un endroit qui fait un peu penser à LA scène des Bronzés, celle des paysans dans la bergerie avec leur alcool au jus d'ail dans la bouteille avec le crapaud. Bon il s'agit bien d'une bergerie mais la comparaison s'arrête là. Apéro vin d'orange maison. La cuisine, sans être ultra inventive (camembert rôti en salade, jambonneau cuit au foin, pâté maison, souris d'agneau, purée du pauvre -du foie gras-, andouillette, lapin à la moutarde) est honnête et pas light du tout, mais on est pas venus pour se mettre au régime. Toute la famille est à l'ouvrage, le père au fourneau (à bois!) la fille au service, le fils au bar et la mère un peu partout. L'ensemble fonctionne plutôt pas mal, on finit par discuter avec les gens de la table d'à côté, tant et si bien que certains soirs on ne sait plus très bien si on est au resto ou chez des copains.

Les toilettes sont au fond du jardin et, le soir tombé, on entend les chamois qui hululent et les marmottes qui croondent sous les étoiles. Et de temps en temps, quand le ciel est dégagé, au loin, le chant du crossplane qui rentre vers sa tanière dans la vallée.

La soirée se termine avec force génépi ou limoncello et du coup le chemin de gravier qui remonte à la route vous paraîtra moins facile qu'à la descente, ne vous inquiétez pas, c'est tout-à-fait normal et rappelez vous que si ça passe dans un sens, ça passe dans l'autre.

Dans les 30 euros, attention ils ne prennent pas la carte car ce sont des contrebandiers.

http://www.restaurantlepratois.com/le-restaurant/


Dernière édition par Guido Brasletti le Mar 7 Juin 2016 - 0:13, édité 3 fois
avatar
Guido Brasletti

Localisation : La Colle

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum