Les Caméléons

La moto en occasion : à savoir et vérifier

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La moto en occasion : à savoir et vérifier

Message par Admin le Jeu 28 Juin 2012 - 19:20

Les règles d'or de l'achat en toute sécurité


Une moto coûte cher en neuf et perd près de 25% de sa valeur lors de la
première année : un argument imparable pour se décider à acheter une
moto en occasion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
de particulier à particulier, modèle vu chez un concessionnaire, la
moto vous tend son guidon. Vous en êtes convaincu : c'est celle-là qu'il
vous faut ! Eh oui, une moto s'achète souvent sur un coup de coeur ! Si
cela ne pose aucun
problème en neuf, en occasion le coup de
tête peut se révéler catastrophique et la bonne affaire être bonne pour
la casse. Quelques conseils pour ne pas être le dindon de la farce et
faire réellement une bonne affaire qui dure... sans oublier les
possibles [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Prise de renseignements

Le premier point consiste d'abord à choisir son type de moto et
éventuellement son modèle, afin de ne pas se laisser avoir par un bon
prix. La moto, c'est de la passion, et votre moto doit vous plaire au
moins pendant plusieurs mois. Lisez, posez des questions sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien],
consultez les sites web réalisés par des passionnés sur tel ou tel
modèle pour en découvrir les avantages, les défauts... surtout les
défauts qui apparaissent au bout d'un certain kilométrage ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).

Vérifiez que le modèle correspond également à votre expérience.
Certes, la ZX-6R vous plait vraiment... mais vous venez juste d'avoir
votre permis et ce n'est pas vraiment raisonnable... sans compter le
prix de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Consultez la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] afin de savoir à quel prix vous devez la trouver en fonction de son millésime.

Appelez
votre assurance pour savoir si elle accepte de vous assurer sur ce
modèle et si oui, quel prix vous allez payer. Il serait dommage de payer
aussi cher l'assurance que la moto... et c'est possible pour les
débutants !

Bref, renseignez vous sur l'élue de votre coeur AVANT.

Toutes les motos sont-elles identiques en occasion ?

Loin s'en faut.
Chaque moto a eu son histoire, ses problèmes... liés à son usure
normale et à ses défauts récurrents, mais aussi aux - bons et mauvais -
traitements de son propriétaire. Certaines motos sont plus encleintes à
avoir été maltraitées : roadsters et sportives seront plus facilement
victimes de 400 mètres DA, zones rouges, wheelings et burns rageurs que
les basiques ou les trails et à fortiori un custom ! Il faudra donc être
encore plus vigilant lors de l'achat. La Bandit comporte par exemple [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La moto est devant vous

Le
premier point majeur constituera toujours à vérifier si la moto a été
accidentée ou non, et là, n'hésitez pas à vous faire accompagner, même
chez un concessionnaire. On a déjà vu des concessionnaires revendre des
motos montrant des signes d'accident sans pour autant le signaler. Même
s'il s'agit souvent de cas isolés ou d'erreurs involontaires, une
moto saine, c'est une garantie de plus pour votre sécurité.

Il y a un avantage majeur à acheter chez un concessionnaire : en
cas de problème, vous pourrez facilement vous retourner contre le
vendeur. Car même si en théorie, la loi vous protège aussi dans le cas
de vente de particulier à particulier, dans la réalité, si votre vendeur
n'est pas solvable, vous vous retrouverez avec une moto dangereuse sans
recours possible et vos seuls yeux pour pleurer :-(

Si
c'est un motard, parlez avec le vendeur, de sa moto, de son entretien,
de son type de conduite... Cela vous permettra de savoir comment la moto
a été traitée. Si en plus c'est une première main, vous pourrez tout
savoir, et prendre votre décision en connaissance de cause.

Les points à vérifier sur une moto en occasion

Cheklist à imprimer pour vérifier une occasion moto

La moto est-elle propre ? Elle le sera souvent chez un concessionnaire.
Pour un particulier, ce sera un moyen de vérifier le soin que lui a apporté son propriétaire.

Bras oscillant

  • Vérifier l'absence de jeu latéral
Câbles

  • La poignée d'embrayage et le levier de vitesse doivent revenir
    facilement et ne pas être durs.
  • En profiter pour vérifier l'état des câbles en sortie de levier.
Cadre

  • Points de rouille
  • Pliures
  • état des fixations moteur
Cadre

  • Bosse sur le réservoir
  • Traces de rouille
  • éclats de peinture
  • Peinture abîmée ou refait
  • Correspondance du numéro de cadre avec la carte grise!
Circuit électrique

  • La moto doit tenir le plein phare, même moteur arrêté
  • Le démarrage doit être rapide et franc, moto froide
  • Vérifier tous les commodos et fonctionnement correct des différentes
    positions : clignos, klaxon, feu stop
  • Vérifier l'absence de chatterton et autres rafistolages qui
    ne sont pas d'origine
Compteur

  • Vérifier la concordance entre l'état de la moto et le kilométrage
    affiché
  • Rechercher les traces de démontages du compteur
  • Vérifier le carnet d'entretien et le type de pièces changées
    en fonction du kilométrage
  • Vérifier l'absence de buée dans les compteurs
    qui pourraient signifier humidité avec des problèmes
    électriques à la clef
Direction

  • La moto sur béquille centrale, et en appui sur la roue arrière,
    faire tourner le guidon de gauche à droite : il ne doit pas y
    avoir de point dur
échappement L'échappement est très sensible à la corrosion et certains
ne vivent pas plus de 20.000 km. Attention, un échappement d'origine
coûte facilement 900 euros !

  • Rayures, présences de chutes ?
  • Vérifier l'absence de corrosion, ou de boursouflures extérieures
    signalant une rouille sous jacente
  • Vérifier si le pot est homologué (signe TP-SI présent)
  • Vérifier la couleur de la sortie d'échappement : noire, la carburation
    est trop riche, blanc elle est trop pauvre, marron, c'est parfait.
    Il y a de l'huile ? Attention alors car au-delà d'un problème
    de carburation, c'est peut-être le synonyme d'un problème d'étanchéité
    moteur et de moteur rincé
Fourche

  • Vérifier les tés et les tubes à la recherche d'éventuelles traces
    de chocs
  • Vérifier l'absence d'huile au niveau des joints spi
  • Au guidon de la moto, pompez : la fourche doit s'enfoncer et
    revenir sans à coup
Freins

  • état des disques (ni rayés, ni creusés)
  • état des plaquettes (usure)
  • Course et résistance du levier de frein
  • Niveau de liquide de freins
Garde-boue

  • Vérifier l'absence de caoutchouc fondu, qui pourrait être synonyme
    de burn et d'utilisation spéciale de la moto
Guidon

  • Vérifiez la présence des butées afin de
    savoir si c'est une ancienne moto-école avec les risques
    que cela comporte (trail et basiques principalement)
Instruments

  • Fixations des compteurs
  • Présence d'humidité à l'intérieur des compteurs
Leviers

  • Vérifier la présence de rayures, synonymes de chutes
Moteur

  • Traces d'huile
  • Traces de chute sur les carters
  • état de la visserie, pour savoir si le moteur n'a pas été ouvert
    et remonté par un sauvage
  • Faites tourner le moteur : il ne doit y avoir aucun bruit suspect,
    ni claquement

Profitez en pour vérifier la concordance du numéro avec la carte
grise.
Pneus

  • Types, usure (il doit rester au minimum 1 mm de sculpture),
    entailles éventuelles
  • Vérifier si l'usure est régulière; une
    usure irrégulière peut signifier une fourche ou
    un bras oscillant faussés
Repose-pieds

  • Biseautés ? signe d'une utilisation sur piste et de risques
    éventuels
Roues

  • Voilage? faire tourner la roue pour le vérifier
  • Traces de chocs, notamment sur les jantes
  • Fêlures ou oxydation des jantes
  • état et serrage des rayons pour les trails : tapez dessus avec
    une clef, le son doit être clair.
Suspensions

  • Installé sur la moto, appuyez sur l'arrière de la selle, la
    suspension doit s'enfoncer et revenir sans à coup.
Transmission

  • état des dents de la couronne
  • Tension de la chaîne, points durs en faisant tourner la roue
  • pour les cardans, vérifier l'absence de fuite d'huile et de
    craquement lors de l'essai

Les formalités et papiers de vente/achat en occasion

Vendeurs

  1. Nettoyer la moto : une moto propre est toujours plus engageante ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]),
  2. Fournir un certificat de non-gage (gratuit auprès de la Préfecture et valable un mois également en ligne dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) et un certificat de vente,
  3. Barrer, dater et signer la carte grise avec la mention "vendu le", une fois la vente effectuée,
  4. Conseils
    de base : vérifier les coordonnées de votre contact (demandez une
    facture EDF ou Télécom), ne pas présenter la moto sur son lieu de
    stationnement habituel, être accompagné lors de l'essai,
  5. Préférez un chèque de banque et vérifiez sa validité, notamment en téléphonant à l'agence (attention, uniquement les
    jours ouvrables, donc pas le samedi!). Si c'est un chèque
    simple, pensez à noter le n° de la pièce d'identité de l'acheteur.
Acheteurs

  1. Contrôlez
    les papiers de la moto : date de première mise en circulation, 1er, 2e
    ou 3e main et vérifiez la conformité de la Carte Grise avec la moto
    (accord entre le numéro de série de la carte et le numéro de la plaque
    du châssis). Vous pouvez également demander à voir les papiers du
    vendeur, histoire d'être sûr de ne pas tomber sur un voleur et d'avoir
    des traces en cas de problème. Payez par chèque et évitez un paiement en
    espèces.
  2. Inspectez la moto : fuites, traces de chute rouille, usure des pneus... voir pointslistés ci-dessus
  3. Vérifiez l'état de marche des équipements (phares, clignotants, freins...)
  4. Demandez
    le carnet d'entretien (profitez en pour vérifier le kilométrage), et
    les factures complémentaires, vérifiez l'adéquation
    entre le kilométrage affiché et l'état de la moto (le compteur est-il d'origine?)
  5. Essayez la moto à froid
  6. Les papiers que doit vous remettre le vendeur :

    • le
      certificat de vente également appelé certificat de cession, rempli et
      signé en deux exemplaires (disponible en préfecture et chez les
      concessionnaires),
    • la carte grise barrée en travers avec la mention 'vendue le' (vous avez 15 jours pour faire faire votre nouvelle carte grise),
    • un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] encore appelé certificat de non-gage




  • Les éléments que vous pouvez demander :

    • le double des clefs
    • le manuel d'entretien et/ou la revue Moto Technique
    • la trousse à outils
    • les accessoires éventuels du type tapis de réservoir, bulle...
  • Si vous avez le moindre doute, en tant qu'acheteur ou vendeur, fuyez ! Il vaut mieux une vente/achat reportés que des problèmes
    futurs. Et la bonne occase doit en être réellement une.
    Attention également aux arnaques ? les connaître et les éviter ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Les petites annonces occasion moto

    Il existe de nombreux sites de petites annonces motos... Le
    Repaire des Motards en a régulièrement plusieurs milliers... Si vous
    voulez voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] motos ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

    Vous pouvez aussi aller sur d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] listés dans l'annuaire des sites de vente occasion.

    Source: forumdesmotards
    avatar
    Admin
    Administrateur

    Localisation : 06

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: La moto en occasion : à savoir et vérifier

    Message par Invité le Jeu 28 Juin 2012 - 19:45

    Super ce topic, impossible de se tromper maintenant, enfin j'espère!
    avatar
    Invité
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Re: La moto en occasion : à savoir et vérifier

    Message par Admin le Ven 17 Aoû 2012 - 9:04

    La moto en occasion : à savoir et vérifier
    Les règles d'or de l'achat en toute sécurité

    Une moto coûte cher en neuf et perd près de 25% de sa valeur lors de la
    première année : un argument imparable pour se décider à acheter une
    moto en occasion.
    Petite annonce de particulier à particulier, modèle vu chez un concessionnaire, la moto vous tend son
    guidon. Vous en êtes convaincu : c'est celle-là qu'il vous faut !
    Eh oui, une moto s'achète souvent sur un coup de coeur ! Si
    cela ne pose aucun problème en neuf, en occasion le coup de
    tête peut se révéler catastrophique et la bonne affaire être
    bonne pour la casse. Quelques conseils pour ne pas être le
    dindon de la farce et faire réellement une bonne affaire qui
    dure... sans oublier les possibles arnaques sur internet.

    Prise de renseignements

    Le premier point consiste d'abord à choisir son type de moto et
    éventuellement son modèle, afin de ne pas se laisser avoir par
    un bon prix. La moto, c'est de la passion, et votre moto doit
    vous plaire au moins pendant plusieurs mois. Lisez, posez des
    questions sur les forums, consultez les sites web réalisés par
    des passionnés sur tel ou tel modèle pour en découvrir les avantages,
    les défauts... surtout les défauts qui apparaissent au bout d'un
    certain kilométrage (voir annuaire).

    Vérifiez que le modèle correspond également à votre expérience. Certes, la
    ZX-6R vous plait vraiment... mais vous venez juste d'avoir votre permis
    et ce n'est pas vraiment raisonnable... sans compter le prix de l'assurance.

    Consultez la cote de l'occasion du modèle
    afin de savoir à quel prix vous devez la trouver en fonction de son millésime.

    Appelez votre assurance pour savoir si elle accepte de
    vous assurer sur ce modèle et si oui, quel prix vous allez
    payer. Il serait dommage de payer aussi cher l'assurance que la
    moto... et c'est possible pour les débutants !
    Bref, renseignez vous sur l'élue de votre coeur AVANT.

    Toutes les motos sont-elles identiques en occasion ?

    Loin s'en faut. Chaque moto a eu son histoire, ses problèmes...
    liés à son usure normale et à ses défauts récurrents, mais
    aussi aux - bons et mauvais - traitements de son propriétaire.
    Certaines motos sont plus encleintes à avoir été maltraitées :
    roadsters et sportives seront plus facilement victimes de 400
    mètres DA, zones rouges, wheelings et burns rageurs que les basiques
    ou les trails et à fortiori un custom ! Il faudra donc être encore
    plus vigilant lors de l'achat. La Bandit comporte par exemple
    des points spécifiques à vérifier.

    La moto est devant vous

    Le premier point majeur constituera toujours à vérifier si la moto a
    été accidentée ou non, et là, n'hésitez pas à vous faire
    accompagner, même chez un concessionnaire. On a déjà vu des
    concessionnaires revendre des motos montrant des signes
    d'accident sans pour autant le signaler. Même s'il s'agit
    souvent de cas isolés ou d'erreurs involontaires, une moto
    saine, c'est une garantie de plus pour votre sécurité.

    Il y a un avantage majeur à acheter chez un concessionnaire : en cas de
    problème, vous pourrez facilement vous retourner contre le vendeur.
    Car même si en théorie, la loi vous protège aussi dans le cas de
    vente de particulier à particulier, dans la réalité, si votre
    vendeur n'est pas solvable, vous vous retrouverez avec une moto
    dangereuse sans recours possible et vos seuls yeux pour pleurer :-(

    Si c'est un motard, parlez avec le vendeur, de sa
    moto, de son entretien, de son type de conduite... Cela vous
    permettra de savoir comment la moto a été traitée. Si en plus
    c'est une première main, vous pourrez tout savoir, et prendre
    votre décision en connaissance de cause.

    Les points à vérifier sur une moto en occasion
    Cheklist à imprimer pour vérifier une occasion moto

    La moto est-elle propre ? Elle le sera souvent chez un concessionnaire.
    Pour un particulier, ce sera un moyen de vérifier le soin que lui
    a apporté son propriétaire.

    Bras oscillant

    • Vérifier l'absence de jeu latéral
    Câbles

    • La poignée d'embrayage et le levier de vitesse doivent revenir facilement et ne pas être durs.
    • En profiter pour vérifier l'état des câbles en sortie de levier.
    Cadre

    • Points de rouille
    • Pliures
    • état des fixations moteur
    Cadre

    • Bosse sur le réservoir
    • Traces de rouille
    • éclats de peinture
    • Peinture abîmée ou refait
    • Correspondance du numéro de cadre avec la carte grise!
    Circuit électrique

    • La moto doit tenir le plein phare, même moteur arrêté
    • Le démarrage doit être rapide et franc, moto froide
    • Vérifier tous les commodos et fonctionnement correct des différentes positions : clignos, klaxon, feu stop
    • Vérifier l'absence de chatterton et autres rafistolages qui ne sont pas d'origine
    Compteur

    • Vérifier la concordance entre l'état de la moto et le kilométrage affiché
    • Rechercher les traces de démontages du compteur
    • Vérifier le carnet d'entretien et le type de pièces changées en fonction du kilométrage
    • Vérifier
      l'absence de buée dans les compteurs qui pourraient
      signifier humidité avec des problèmes électriques à la clef
    Direction

    • La moto sur béquille centrale, et
      en appui sur la roue arrière, faire tourner le guidon
      de gauche à droite : il ne doit pas y avoir de point dur
    échappement L'échappement est très sensible à
    la corrosion et certains ne vivent pas plus de 20.000 km.
    Attention, un échappement d'origine coûte facilement 900 euros !

    • Rayures, présences de chutes ?
    • Vérifier l'absence de corrosion, ou de boursouflures extérieures signalant une rouille sous jacente
    • Vérifier si le pot est homologué (signe TP-SI présent)
    • Vérifier
      la couleur de la sortie d'échappement : noire, la carburation
      est trop riche, blanc elle est trop pauvre, marron, c'est
      parfait. Il y a de l'huile ? Attention alors car
      au-delà d'un problème de carburation, c'est peut-être
      le synonyme d'un problème d'étanchéité moteur et de moteur rincé
    Fourche

    • Vérifier les tés et les tubes à la recherche d'éventuelles traces de chocs
    • Vérifier l'absence d'huile au niveau des joints spi
    • Au guidon de la moto, pompez : la fourche doit s'enfoncer et revenir sans à coup
    Freins

    • état des disques (ni rayés, ni creusés)
    • état des plaquettes (usure)
    • Course et résistance du levier de frein
    • Niveau de liquide de freins
    Garde-boue

    • Vérifier l'absence de caoutchouc fondu, qui pourrait être synonyme de burn et d'utilisation spéciale de la moto
    Guidon

    • Vérifiez
      la présence des butées afin de savoir si c'est une
      ancienne moto-école avec les risques que cela comporte
      (trail et basiques principalement)
    Instruments

    • Fixations des compteurs
    • Présence d'humidité à l'intérieur des compteurs
    Leviers

    • Vérifier la présence de rayures, synonymes de chutes
    Moteur

    • Traces d'huile
    • Traces de chute sur les carters
    • état de la visserie, pour savoir si le moteur n'a pas été ouvert et remonté par un sauvage
    • Faites tourner le moteur : il ne doit y avoir aucun bruit suspect, ni claquement
    Profitez en pour vérifier la concordance du numéro avec la carte grise.
    Pneus

    • Types, usure (il doit rester au minimum 1 mm de sculpture), entailles éventuelles
    • Vérifier
      si l'usure est régulière; une usure irrégulière peut
      signifier une fourche ou un bras oscillant faussés
    Repose-pieds

    • Biseautés ? signe d'une utilisation sur piste et de risques éventuels
    Roues

    • Voilage? faire tourner la roue pour le vérifier
    • Traces de chocs, notamment sur les jantes
    • Fêlures ou oxydation des jantes
    • état et serrage des rayons pour les trails : tapez dessus avec une clef, le son doit être clair.
    Suspensions

    • Installé sur la moto, appuyez sur l'arrière de la selle, la suspension doit s'enfoncer et revenir sans à coup.
    Transmission

    • état des dents de la couronne
    • Tension de la chaîne, points durs en faisant tourner la roue
    • pour les cardans, vérifier l'absence de fuite d'huile et de craquement lors de l'essai

    Les formalités et papiers de vente/achat en occasion
    Vendeurs

    1. Nettoyer la moto : une moto propre est toujours plus engageante (voir section entretien et lavage),
    2. Fournir un certificat de non-gage (gratuit auprès de la Préfecture
      et valable un mois également en ligne dans la rubrique
      services) et un certificat de vente,
    3. Barrer, dater et signer la carte grise avec la mention "vendu le", une fois la vente effectuée,
    4. Conseils de base : vérifier les coordonnées de votre contact (demandez
      une facture EDF ou Télécom), ne pas présenter la moto sur
      son lieu de stationnement habituel, être accompagné lors de l'essai,
    5. Préférez un chèque de banque et vérifiez sa validité,
      notamment en téléphonant à l'agence (attention, uniquement
      les jours ouvrables, donc pas le samedi!). Si c'est un chèque
      simple, pensez à noter le n° de la pièce d'identité
      de l'acheteur.
    Acheteurs

    1. Contrôlez les papiers de la moto : date de première mise en circulation,
      1er, 2e ou 3e main et vérifiez la conformité de la Carte Grise avec
      la moto (accord entre le numéro de série de la carte et le
      numéro de la plaque du châssis). Vous pouvez également
      demander à voir les papiers du vendeur, histoire d'être sûr
      de ne pas tomber sur un voleur et d'avoir des traces en cas
      de problème. Payez par chèque et évitez un paiement en espèces.
    2. Inspectez la moto : fuites, traces de chute rouille, usure des pneus... voir points listés ci-dessus
    3. Vérifiez l'état de marche des équipements (phares, clignotants, freins...)
    4. Demandez le carnet d'entretien (profitez en pour vérifier le kilométrage),
      et
      les factures complémentaires, vérifiez l'adéquation entre le
      kilométrage affiché et l'état de la moto (le compteur est-il
      d'origine?)
    5. Essayez la moto à froid
    6. Les papiers que doit vous remettre le vendeur :

      • le certificat de vente également appelé certificat de
        cession, rempli et signé en deux exemplaires (disponible en préfecture
        et chez les concessionnaires),
      • la carte grise barrée en travers avec la mention 'vendue le'
        (vous avez 15 jours pour faire faire votre nouvelle carte grise),
      • un certificat de situation encore appelé certificat de non-gage

  • Les éléments que vous pouvez demander :

    • le double des clefs
    • le manuel d'entretien et/ou la revue Moto Technique
    • la trousse à outils
    • les accessoires éventuels du type tapis de réservoir, bulle...

  • Si vous avez le moindre doute, en tant qu'acheteur ou vendeur, fuyez
    ! Il vaut mieux une vente/achat reportés que des problèmes
    futurs. Et la bonne occase doit en être réellement une.
    Attention également aux arnaques.

    Bonne route à tous!

    Article de lerepairedesmotards.com
    avatar
    Admin
    Administrateur

    Localisation : 06

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: La moto en occasion : à savoir et vérifier

    Message par Contenu sponsorisé


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum