Les Caméléons

Dans les Alpes en GS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans les Alpes en GS.

Message par van.alstine le Dim 9 Aoû 2015 - 21:55

Bonsoir les camarades,

samedi 1° août départ pour quelques jours en GS dans les Alpes, l'idée est d'amener dans les cols de Savoie ceux qui ne connaissent pas, la météo n'est pas fameuse mais le reste de la semaine devrait être meilleur.
On se doute bien que ce n'est pas la période la plus judicieuse pour aller y rouler peinard mais question date on n'a pas le choix.
On s'extirpe par l'autoroute et la 202 et on attaque la Bonnette, le temps se dégrade nettement et il commence à pleuviner vers le haut, un petit coup de poignées chauffantes et on attaque la descente où il se met à pleuvoir pour de bon, et merde, ça commence bien !
On grignote un truc à Barcelo, on a froid au milieu de touristes en sandales Décath' shorts et K-way.
La pluie a cessé et on repart.
Col de Vars, Guillestre, Col d'Izoard où dans la descente ça tombe vraiment trop et on s'équipe avant d'être complètement trempés.
Briançon, il ne pleut plus, on pète de chaud dans les fringues de pluie mais vu le ciel vers le haut on garde tout.
Le Col du Lautaret est finalement atteint après avoir passé comme d'hab une demi journée à traverser cette interminable bled de Serre Chevalier et ENFIN le Galibier que l'on termine dans la pluie et le brouillard, quant à la descente la visibilité est parfois de 5 mètres à vue de nez, faut rouler visière ouverte avec la flotte qui trempe les lunettes, comme j'aime ça ! Mais bon, comme je le connais assez bien je ne suis pas trop inquiet et je surveille dans les rétro que la moto de derrière soit toujours en vue de mon feu. Le plus inquiétant c'est de voir surgir des phares de bagnole au dernier moment tant la purée est dense.
Arrivée à Valloire, ben je suis pas mécontent que ce soit fini, habituellement c'est une petite journée, mais là point trop n'en faut et une bonne douche chaude sera la bienvenue.
Le lendemain matin la météo nous est favorable, elle le sera pour le reste du parcours  Very Happy
Vue depuis le balcon de ma chambre





on remet les sacs intérieurs dans les valises



mon ancienne GS avec dessus son actuel proprio, il a pas l'air commode comme ça mais en fait il est très gentil, si si, il transporte même le sac d'une passagère, et lui au moins il a le bon gabarit pour ces put ... de GS



celui-ci est arrivé un peu après par l'Italie et le tunnel du Fréjus, juste pour passer la soirée avec nous et monter l'Iseran, il rentrera pour être le lundi matin au boulot Sad
C'est haut une 800 GS, et à manipuler à l'arrêt c'est pas toujours bien facile, et encore il n'y a pas les valises ...

avatar
van.alstine

Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par pollux06 le Dim 9 Aoû 2015 - 23:05

photo n° 4: c'est fait expres de cadrer ..guignol qui montre le motard??!! Twisted Evil
avatar
pollux06

Localisation : antibes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2015 - 5:37

Merci pour le partage, de superbes paysages a la fraîche
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par van.alstine le Lun 10 Aoû 2015 - 7:21

pollux06 a écrit:photo n° 4: c'est fait expres de cadrer ..guignol qui montre le motard??!! Twisted Evil

Je viens de le voir maintenant
avatar
van.alstine

Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par van.alstine le Lun 10 Aoû 2015 - 8:49

Dimanche matin donc grand beau, départ de Valloire, descente du Col du Télégraphe et à St Michel de Maurienne à droite vers Modane, Lanslebourg (toute cette partie est chiante à mourir et Dieu que c'est triste Modane) après Lanslevillard ça s'améliore et en arrivant au fond de la vallée vers Bessans le paysage est magnifique. La route court au milieu d'une plaine encadrée à gauche et à droite par deux montagnes bien raides et aussi bien vertes pour la saison, on pourrait se croire ailleurs que dans les Alpes.
Tout au bout il y a Bonneval-sur Arc (très joli village tout en pierres mais presque trop beau pour être vrai, avec un micro lac et un pont qui l'enjambe qui semblent sortir d'un film de Peter Jackson) et en ce début août c'est bien entendu blindé de monde.
On attaque la montée de l'Iseran, avec ce temps c'est un pur bonheur, et on se le savoure tout en 2 et en 3, c'est magnifique et dans des moments pareils je regrette de ne pas avoir une Go-Pro ou équivalent pour embrasser tout en roulant ces magnifiques paysages. Si j'avais été seul je me serais arrêté au moins vingt fois.
Arrivée au sommet, il y a déjà du monde mais j'ai vu pire question foire à neu-neu ...
Il faut attendre son tour pour la photo devant le panneau, on ne déroge pas à la tradition (le crétin à gauche c'est moi)



le paysage est splendide mais difficile de trouver un angle ou un cadrage qui lui rende grâce



descente vers la vallée, à nos pieds Val d'Isère et au fond le Mont Pourri
la photo écrase un peu car en vrai c'est nettement plus vertigineux



A Val d'Isère il y a une fête quelconque, rue principale transformée en espace piétonnier et c'est blindé de monde, on trouve une petite terrasse un poil en retrait de l'animation où il y de la place à l'ombre et on déjeune tranquilles.
Pour qui veut se faire une bonne journée de roulage depuis chez nous l'étape c'est Val d'Isère, Valloire c'est l'étape cool.

Notre pote en 800 GS entame son retour sur Monac et nous on continue vers Bourg St Maurice en passant devant l'impressionnant barrage de Tignes et apercevant au loin sur notre gauche la station du même nom. Les domaines sont connectés avec ceux de Val d'Isère et ça en fait un des plus important des Alpes françaises.

On laisse sur notre droite le Col du Petit St Bernard qui nous ramènerait sur l'Italie et Courmayeur pour prendre le splendide Cormet de Roseland.
Tout le début en sous bois est super serré puis le paysage s'ouvre sur la fin et c'est absolument magnifique.
(j'ai pas de photos, désolé, difficile de s'arrêter tout le temps quand on roule à plusieurs, il me semblait en avoir d'un précédent périple mais je sais plus où)
Descente sur Beaufort puis Col des Saisies et passage dans la station éponyme (du monde et du monde et encore du monde, et du fameux débile le plus souvent, heureusement que j'ai pu un peu dégourdir les bielles de la GS dans la montée).
Col des Aravis d'où on peut apercevoir le Mont Blanc quand les conditions le permettent (là je triche, ce sont d'anciennes photos car il y avait un tel bordel quand on y est passé qu'on n'a même pas osé s'arrêter)





avatar
van.alstine

Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par van.alstine le Lun 10 Aoû 2015 - 17:47

Dimanche fin de journée arrivée à La Clusaz, je trouve que cette station est restée jolie et agréable malgré les inévitables constructions qui se sont multipliées en quelques années.
Hôtel Les Sapins où nous passerons deux nuits, plutôt cosy mais beaucoup trop cher, surtout au regard de la taille des chambres (à moins que sur booking ils ne refilent que les plus petites ?) et de la piscine qui est en fait une pataugeoire à gamins ...
le petit dej en terrasse sera néanmoins bien agréable.



le soir à l'heure de l'apéro dans le coeur du village, c'est plutôt sympa, d'autant que nous avons réservé une table à "L'Ourson" http://www.resto-ourson-laclusaz.fr/ourson-1.html qui s'avèrera vraiment une excellente adresse.



Le lundi matin on part pour une boucle
vue depuis l'hôtel, sympa non ?



on démarre vers le Nord, le Grand-Bornand et le Col de la Colombière (c'est dommage que ce ne soit pas l'heure de déjeuner car les omelettes aux lardons du troquet au sommet sont une tuerie)
descente sur Cluses, St Jeoire, Vailly, les Gorges du Pont du Diable, le Col du Corbier, retour vers l'Est sur Abondance et Châtel, infesté de bagnoles, de trains routiers du cirque avec trois remorques, une purge, que dis-je, un enfer !!!
Passage en Suisse par le Pas de Morgins, j'ai pas mon passeport, ma passagère n'a rien, on sen tape on verra bien, et aucun souci en effet,
descente sur Monthey, Martigny où on enquille le Col de la Forclaz pour revenir sur Chamonix.
Les coteaux de Martigny sont magnifiquement travaillés, et les vins du Valais sont loin d'être inintéressants.
Petite halte bien sympathique en haut du col, nous croisons des motards polonais, hier à l'Iseran on avait croisé des Tchèques et des Slovaques, mais curieusement je m'attendais à ce qu'il y ait davantage de motards.



un petit morceau de glacier visible depuis le coté suisse, je ne sais si c'est déjà celui d'Argentière



Au fur et à mesure de la redescente la température remonte et arrivés à Chamonix c'est un enfer, d'autant que tout est embouteillé par des concrétions d'abrutis divers et variés qui obstruent la circulation avec autant d'efficacité que l'athérome dans nos artères !
On parvient à s'en extirper non sans mal et en route pour St Gervais (au charme totalement suranné) Megève et retour à La Clusaz.
Ce soir on se tient léger qu'on avait dit, c'est sûr qu'après une excellente crêpe à la tartiflette copieusement arrosée de cidre brut on va bien dormir. Razz
avatar
van.alstine

Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par van.alstine le Lun 10 Aoû 2015 - 21:55

Un dernier coup de ciel bleu avec ces magnifiques géraniums



je n'irais pas jusqu'à dire que c'est beau une GS, mais en dehors du fait qu'on s'habitue il y a des angles qui lui vont mieux ...



Mardi matin départ pour les Deux Alpes,
Thones à l'Ouest, puis au Sud pour Albertville et direction Moutiers avant de bifurquer pour prendre le Col de la Madeleine.
Le ciel est couvert depuis ce matin et dans la montée on prend quelques goutes, mais au sommet c'est la pluie pour de bon, à voir la gueule du ciel dans la descente on s'équipe en toute hâte, c'est dommage car par temps clair c'est magnifique et on voit aussi le Mont Blanc ... mais pas aujourd'hui.
Le paradoxe c'est qu'on s'est en gros équipés pour rien, l'averse est passée si vite que la route est détrempée par endroits mais il ne pleut plus.
Arrivés à La Chambre on enlève tout le plastique et on demande à une petite terrasse si on peut encore manger un bout, "le service est fini", il est 13h20 un 4 août ...
et la France est le premier pays touristique au monde ...
L'an dernier au pays basque dans le village d'Ainhoa (classé parmi les plus beaux de France) c'est un 21 août qu'il fut impossible de trouver à dîner à 21 heures ...
il y a des trucs qui m'échappent quand même ... enfin ...

On va jusqu'à St Jean de Maurienne, on prend la petite route qui monte jusqu'à la station du Corbier (fallait oser construire un truc pareil dans ce beau paysage) et on enquille le Col de la Croix de Fer (que je préfère dans l'autre sens).
Au sommet on part sur le Glandon pour quelques bornes afin de montrer aux camarades à quoi ça ressemble, et on descend sur Bourg d'Oisans par le Défilé de Maupas.
Quelques bornes vers le barrage du Chambon (où un bout de la montagne a fini par tomber hier mais pas en totalité) et montée sur les Deux Alpes.

La station est plutôt une bonne surprise pour moi, je m'attendais à un truc moins sympa, ça conserve encore taille humaine.
L'Hôtel La Meije est lui aussi une bonne surprise, vu le prix des chambres on s'attendait à un truc plutôt limite, en fait elles sont spacieuses, lumineuses, avec de grands balcons et donnent sur la rue principale (un poil bruyante la nuit avec les jeunes fêtards et le matin avec la balayeuse et les livraisons mais on va pas râler tout le temps non plus ...)
Nôtre hôtesse avec un très léger accent étranger est extrêmement sympathique et prévenante.

quelques vues du balcon





l'hôtel n'a semble-t-il pas de parking mais on les a sous la fenêtre, je suis d'ailleurs étonné que le stationnement soit gratuit



et le lendemain matin la Meije en pleine lumière



j'en ai profité pour discuter avec nôtre hôtesse des méfaits de la fermeture de la route vers le Lautaret et Briançon, elle me disait que pour l'instant ils n'étaient pas très touchés et la clientèle italienne faisait quand même l'effort de venir, mais qu'à La Grave c'était vraiment la catastrophe.
Le pire dans tout ça c'est qu'ils sont dans l'incertitude complète et que du fait de la présence du barrage ils n'osent prendre le risque de provoquer la chute de ce qui devrait tomber n'étant pas certain du tout du résultat final ...
avatar
van.alstine

Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par Bijoux le Mar 11 Aoû 2015 - 13:40

Superbe comme toujours vos barouds cheers

_________________________________________________________________________________________________________________
avatar
Bijoux
Modérateur

Localisation : Antibes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par van.alstine le Mar 11 Aoû 2015 - 16:16

Mercredi matin (l'Empereur, sa femme et le p'tit Prince ...) descente des Deux Alpes, d'où la vue au travers des arbres est assez impressionnantes par endroit sur le Lac du Chambon et le bout de montagne partiellement tombé, et direction la station d'en face, l'Alpe-d'Huez, il fallait que mes bons camarades touchent du doigt la difficulté de cette montée mythique pour tous les cyclistes du monde, et du cycliste y en avait mais pas tant que ça finalement, l'effet Tour est déjà émoussé.
Par contre s'il y en a qui grimpent à peu près il y en a d'autres à l'agonie complète, mais le plus grave ce sont tous ces cons en bagnole qui les suivent souvent de peur de les doubler ou qui se mettent à déboiter au dernier moment sans prévenir, mais comme je m'attendais à ce cloaque d'abrutis on est monté plutôt cool.
Mais en dehors de ces 21 virages sans intérêt réel pour nous à moto et de la traversée d'une immense station très étalée et impersonnelle avec son altiport, ce que je voulais leur montrer c'est la route pastorale du Col de Sarenne qui redescend pile au niveau du barrage du Chambon.
La route est super étroite et pleine de graviers, de passages de caniveaux à guée par temps de pluie, d'un a-pic vertigineux par endroits, mais quel paysage, aucune photo ne lui rendra grâce, là aussi une caméra aurait été bienvenue, j'ai fait quelques photos au départ juste en sortant de l'Alpe mais c'est un peu plus loin que c'est à couper le souffle, mais je ne me sentais pas de m'arrêter, sortir l'appareil etc ... à deux sur la GS et vu mon gabarit il faut faire gaffe à tout, c'est un des gros soucis avec ce genre de bécane, quelquefois j'en suis à jouer avec l'ESA pour rabaisser la moto et faire descendre la passagère en toute sécurité.





En retombant sur le Chambon on refait vers Bourg d'Oisans la même route que ce matin mais juste après on bifurque à gauche vers le Col d'Ornon.
Là aussi le paysage est superbe, la route bien agréable et peu fréquentée.
On s'arrête manger un bout au col lui même devant ce gite où je ne m'étais jamais arrêté avant, et pourtant j'y suis passé quelquefois.
C'est simple et bien sympa de manger à l'ombre des arbres, et la gamine qui nous servait était un vrai petit personnage de dessins animés



On continue notre descente vers la chaleur, Valbonnais, La Mure, Mens et Clelles.
Les routes dans ce coin sont un régal, sauf dans Clelles où depuis mon dernier passage ils ont gravillonné comme des cochons !

Aujourd'hui c'est une petite journée de roulage, notre destination pour la soirée est à Chichilianne au Château de Passières.



d'aucuns voulaient un peu se gratter au bord de la piscine d'où la vue sur la particularité géographique du coin est peu banale



cette immense dent c'est le Mont Aiguille, en fait ça ressemble à une immense arrête, vraiment spectaculaire



Alors ce Château de Passières restera pour nous une énigme, l'endroit en jette pour de bon, il suffit de voir l'escalier qui monte aux chambres, la salle de repas-petit déjeuner est classieuse et très spacieuse, les confitures du petit dej sont maison et excellentes (celle aux pêches sauvages est une tuerie), les tarifs sont carrément bon marché, les chambres simples ne correspondent pas au lieu, mais le plus décevant fut le restaurant.
Des amis me l'avaient recommandé, des comme nous, pour qui la bouffe est une affaire sérieuse, et là ... ce n'était pas mauvais, mais quelconque, sans intérêt.
Nous nous sommes alors posé la question, peut-être un souci de dernière minute ?
Je retenterai une autre fois mais seul ce coup-ci.

avatar
van.alstine

Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par Invité le Mar 11 Aoû 2015 - 23:48

c'est trop beau et ca donne envie 
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par Guénaël le Mer 12 Aoû 2015 - 6:48

Merci pour ce partage
Belles photos et des infos précieuses ....

Belle virée

_________________________________________________________________________________________________________________
avatar
Guénaël
Modérateur

Localisation : Antibes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par van.alstine le Mer 12 Aoû 2015 - 7:57

C'est avec plaisir Very Happy
Il va juste falloir que j'apprenne à matérialiser le parcours sur une carte, ce sera sans doute plus simple pour le lecteur. Wink
avatar
van.alstine

Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par pollux06 le Mer 12 Aoû 2015 - 17:15

merci pour ce partage, vraiment tres sympa!
avatar
pollux06

Localisation : antibes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par van.alstine le Mer 12 Aoû 2015 - 21:39

Allez, on termine.

Jeudi matin départ pour St Véran.
On aime bien, tant en été qu'en hiver pour les Marmottes en janvier.
En outre ça va permettre de se rapprocher et de faire une sorte de sas de décompression avant le retour dans la fournaise de la côte.

On enquille plein Sud la nationale du Col de la Croix-Haute vers Veynes et un peu plus loin on remonte sur St Etienne-en-Dévoluy pour passer par le joli Col du Noyer, le paysage dans le coin est superbe
c'est la première fois que je vois le refuge ouvert et il est plein de cyclistes et de vacanciers en bagnole, on y boit un coup avant d'aller admirer la vue sur la vallée.



On file ensuite vers Gap et on bifurque sur le Col de Manse, Ancelle (où nous avions dormi en mai) Col de Moissière et vers Chorges on ne prend pas la nationale mais une route improbable sur les hauteurs de la rive Nord du lac qui aboutit à Embrun (la route est chiante, avec la GS j'ai l'impression d'être sur un cheval à bascule,  mais le paysage vaut le coup d'oeil).
Puis c'est la nationale vers Mont Dauphin, Guillestre, les Gorges du Guill et la montée sur St Véran qui est farci de monde en cette fin d'aprèm.

Hôtel du Grand Tétras pour rester fidèle à nos habitudes, la GS s'est aussi mise toute seule à sa place habituelle (qu'elle cède à l'Enfield quand ce n'est pas elle qui est de sortie).



chambre coté Sud avec un balcon bien sympa et en dessous le terrasse pour l'apéro ...



le matin c'est toujours un ravissement, vous sentez cette bonne fraîcheur ?







Il faut partir, on prend l'Agnel pour la seconde fois de la saison, il y a déjà des bagnoles et pas du vif à leurs volants ...
l'an prochain je vais rouler en Islande !

Vue du sommet du col, coté Queyras



coté italien, comme toujours un peu bâché, et là encore il fait vraiment très beau





La redescente n'est pas trop désagréable sur le début, mais ensuite ça devient un enfer, il fait de plus en plus chaud, le paysage est de moine en moins fun et à Borgo San Dalmazzo comme d'hab j'ai envie de me pendre.
Je droppe ma passagère à Limone et je trace sur mon panier fissa.
Je prends l'attente maxi au feu rouge du tunnel de Tende, manquait plus que ça !
Et j'arrive chez moi avec juste le temps de me doucher et de prendre quelques affaires car on vient me chercher en bagnole pour un petit week end en gite dans le Col de la Cayolle. Vue la température ambiante je ne boude pas mon plaisir d'être au frais à la clim et vu ce qui tombera le samedi aprèm et le dimanche je serai bien content de ne pas être à moto.

Je vous posterai aussi quelques photos prises pendant la marche de samedi, il y en a qui sont sympas. Wink
avatar
van.alstine

Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par cyril- le Jeu 13 Aoû 2015 - 10:30

Franchement il n y a rien de mieux que les alpes pour se dégourdir les roues. Routes sinueuses a souhait, décors superbes, ont y trouve de la bonne eau fraiche dans chaque petits villages traversés et les températures y sont nettement plus agréables.

Vendredi derniers j ai passé la nuit du coté de ST veran, le magnifique couché de soleil a laissé la place a un ciel etoilés d une rare beauté.

Vivement que j y retourne, en attendant je profite de ton CR, de tes belles photos, et j en profite pour noter quelque adresses ! 


avatar
cyril-

Localisation : GRASSE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par Full le Jeu 13 Aoû 2015 - 16:28

super sympa, comme d'hab' Twisted Evil
avatar
Full

Localisation : Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par van.alstine le Jeu 13 Aoû 2015 - 17:21

Merci merci, c'est toujours avec plaisir Very Happy

j'en profite pour vous mettre quelques photos de notre petite rando du samedi depuis le Col de la Cayolle, il fallait bien ça pour justifier les côtes de boeuf prévues le soir au barbeuq' ...
Déjà le vendredi soir s'est tenu au gite "la Coquille", juste avant le petit lac d'Estenc en montant vers le col depuis Guillaumes, un improbable concert de jazz en duo avec l'accordéoniste Frédéric Viale et le saxophoniste Emanuele Cisi, un truc aussi beau qu'inattendu, à l'initiative de Robert, tennacier du gite et baryton.

Le lendemain samedi vue depuis la terrasse du petit dej sur les Aiguilles de Pélens



au départ du sentier, le refuge du col et le début de la descente vers Barcelo



après une partie de crapahute arrivée en vue d'un premier petit lac



où des intépides n'ont pas hésité à se baigner, toi qui parlais d'eau fraîche Cyril ...
vous avez vu le changement de couleur en fonction de l'angle ?



le Mont Pelat, 3050, avec son sentier d'ascension



en direction d'Allos je pense



et le Lac d'Allos, dont le niveau d'années en années est de plus en plus bas ...



pas à dire, c'est beau





avatar
van.alstine

Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par van.alstine le Ven 14 Aoû 2015 - 7:38

Une escadrille de vautours fauves nous a survolé dans absolu silence et sans le moindre mouvement d'aile
(pas facile à photographier correctement avec un petit Lumix et le haut du sac de rando qui m'empêchait de lever correctement la tête)







un peu plus tard sur le retour alors que le ciel se charge de façon inquiétante
une maman bouquetin avec son petit







l'été en montagne le temps change vite, mais le gars qui nous accompagnait l'avait annoncé, et l'arrivée de gros cumulonimbus vers les 13 heures ne laissait aucun doute sur ce qui nous attendait



ça s'annonce d'abord par la lumière et les couleurs, puis viennent les premiers grondements, dans la descente on presse un peu le pas, sans pour autant se péter un croisé, faut se dire que la saison de ski se profile ...



ce qui donne des éclairages surprenants par endroits



et puis ce fut la pluie et la grêle, qui a d'ailleurs ravagé le potager de notre hôte ...

Allez, un peu de pub pour nos amis,
si vous êtes intéressés par une étape au gite sachez que depuis le route vous avez une petite piste en descente sur 50 mètres et parfaitement carrossable même avec une hyper-sport, vous arrivez ensuite sur une aire bien plate en herbe où il y de quoi garer un bon paquet de bécanes en toute sécurité donc puisque vous les avez sous le nez en quelque sorte
voilà en gros à quoi ça ressemble, à gauche c'est la maison du Robert, le tenancier du gite



et sur la planche en contrebas les deux bâtiments du gite proprement dit, dans celui avec la fresque il doit entre autres y avoir un dortoir, et dans celui de droite il y a une immense salle en rez de jardin et une cuisine, deux chambres avec salle d'eau complète à l'étage et une mansarde avec deux couchages,
là c'est un peu tristounet car c'était sous la pluie, mais c'est depuis la grande terrasse du premier étage de ce bâtiment (terminé l'an dernier) qu'on a la vue de la photo sur les aiguilles de Pélens.



voici le lien
http://lacoquille1732.fr/lacoquille/Accueil.html

Ben voilà, c'est tout pour cette fois, mais comme ils disent à la télé
"c'est par la fin que tout commence"
avatar
van.alstine

Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par Full le Ven 14 Aoû 2015 - 8:13

topissime



avatar
Full

Localisation : Var

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par cyril- le Ven 14 Aoû 2015 - 20:59

c'est superbe !
avatar
cyril-

Localisation : GRASSE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans les Alpes en GS.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum